PARTAGER

En lançant 3 initiatives hier, l’Unité de coordination de gestion des déchets solides (Ucg) vise à impliquer les populations dans la lutte contre l’insalubrité. 43 projets ont été sélectionnés pour les 3 prochaines années afin de rendre propre  la région de Dakar.

Dans son souci de rendre plus efficaces ses actions, l’Unité coordination et de gestion des déchets solides (Ucg) a lancé hier au Grand Théâtre national, 3 programmes à savoir l’initiative «Quartier zéro déchet», la plateforme Settal 2.0 et la Cellule de veille et de sensibilisation. Ces initiatives visent, dans une dynamique d’innovation sociale et d’économie solidaire, à accompagner les acteurs dans la mise en place d’un système communautaire de gestion intégrée et durable des déchets solides. En clair, les programmes proposent de mettre en place des systèmes municipaux de gestion durable des déchets, qui impliquent les populations à la base dans l’effort de salubrité publique.
Il faut juste rappeler que ces projets entrent dans le cadre du concept «Sénégal zéro déchet», qui constitue un levier pour engager les acteurs dans un processus visant à réduire au maximum la production de déchets (à réemployer localement, à collecter efficacement, à recycler tout ce qui est recyclable et à valoriser au mieux). Dans ce cadre, un appel à projets a été lancé pour sélectionner et accompagner les Organisations communautaires de base (Ocb) engagées dans la mise en place de systèmes communautaires de gestion intégrée et durable des déchets solides. D’après le Premier ministre, qui présidait la cérémonie, avec les ministres Abdoulaye Diouf Sarr et Aly Ngouille Ndiaye, 43 projets ont été sélectionnés pour la propreté des quartiers dakarois.
Selon Mahammed Boun Abdallah Dionne, les différents projets contribueront, à l’échelle de leur commune et de leurs quartiers, à l’atteinte des objectifs du Programme national de gestion des déchets. «Pendant 3 ans, ces 43 projets retenus vont bénéficier de l’accompagnement de l’Ucg et seront évalués annuellement en vue de désigner les quartiers et les communes les plus propres de Dakar», annonce le chef du gouvernement. Pour sa part, le coordonnateur de l’Ucg, Ibrahima Diagne, souligne que le lancement en même temps de ces 3 innovations «vont permettre de mobiliser tous les acteurs autour de l’émergence d’un système durable de gestion de la propreté de la région de Dakar».
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here