PARTAGER

Des Sénégalais ont exprimé leur mécontentement par rapport aux décisions prises par le Président américain pour, a-t-il dit, préserver la sécurité de son pays. Des voix ont voulu même faire parler nos chefs religieux. Paradoxalement, quand des Sénégalais critiquent la situation des Noirs dans un pays voisin au Nord, c’est l’Etat qui veut mettre en branle sa machine répressive. Il faut croire que l’on a le droit au Sénégal, de s’offusquer contre les injustices qui se passent au loin, à condition de rester aveugle et sourd à ce qui se passe à nos portes. On comprend dans ces conditions, que la maire d’une petite ville du Centre ait décidé de marcher sur la loi pour faire adopter son budget. C’est trop près pour qu’on en parle !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here