PARTAGER

Ce ne sera plus du bois de chauffe, mais du gaz butane pour la cuisine. C’est l’innovation de taille de la 40ème édition de la ziarra de la famille omarienne, annoncée par le ministre de l’Intérieur. Il s’agit d’une volonté de réduire la coupe de bois. Il faut savoir que l’évènement est prévu du 23 au 27 janvier prochains.

«La ziarra de la famille omarienne se déroulera dans de très bonnes conditions», rassure le ministre de l’Intérieur. Selon Aly Ngouille Ndiaye qui présidait hier un Crd en ce sens, toutes les dispositions sont prises pour une meilleure organisation de cet évènement. «Nous espérons que cette édition 2020 va se dérouler dans d’excellentes conditions, car toutes les dispositions sont prises en compte par les services de l’administration, a-t-il informé. Après la tenue de la rencontre avec le gouverneur sur l’essentiel des mesures, nous avons pris des engagements que nous respecterons.» Il reste à assurer un meilleur accès à internet. «Et pour ce faire, la Sonatel va s’y atteler. Dans la même veine, les services de l’Adie seront aussi sollicités pour une meilleure couverture de l’événement», insiste M. Ndiaye.
Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur annonce une innovation de taille dans ce contexte de lutte contre la coupe de bois. Alors que des demandes ont été formulées à l’endroit de la direction des Eaux et forêts pour obtenir une autorisation de coupe de bois de chauffe et des facilitations pour la délivrance des autorisations nécessaires, Aly Ngouille Ndiaye a pris le contrepied de son Administration. «Nous allons procéder à l’utilisation du gaz en substitution du bois de chauffe. La coupe est découragée. Donc on va tester l’utilisation du gaz en ville», a-t-il dit.
En face du ministre de l’Intérieur, toutes les préoccupations, à savoir la sécurité, la santé, la restauration, l’hébergement et l’électricité ont trouvé des réponses favorables. Une situation qui est saluée par les organisateurs de cette 40ème ziarra. «Nous remercions du fond du cœur le ministre de l’Intérieur. Il y a la sensibilisation quand il y a de grands événements. Nous avons discuté sur tous les points avec l’Administration», se réjouit Thierno Ba. Lui emboîtant le pas, Mamadou Diao, membre du Comité d’organisation de la famille omarienne, salue la diligence de Aly Ngouille Ndiaye. «Il n’y a pas de problème majeur qui n’a pas trouvé de solution. Nous sommes en prélude d’une ziarra qui va se dérouler dans de très bonnes conditions», espère M. Diao.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here