PARTAGER
(FILES) In this file photo taken on January 9, 2018 refeeres take part in a presentation of video assisted refereeing (VAR) before the French League Cup football match between Nice and Monaco at the Allianz Riviera Stadium in Nice, southern France. The management of the 32 teams qualified for the World Cup-2018 in Russia were rather confident February 28 about the video assistance to the arbitration (VAR), whose Fifa must decide March 3 of the use during the competition. / AFP PHOTO / VALERY HACHE

Au programme à partir de mercredi, les quarts de finale de la Can 2019 vont marquer l’entrée en lice de l’Assistance vidéo à l’arbitrage (Var). Dans ce cadre, la Caf a expliqué ce mardi qu’elle a fait appel à deux arbitres européens afin de former les sifflets du continent à cette technologie. Il s’agit de Paulinus Van Boekel (Pays-Bas) et de Benoit Millot (France). L’instance africaine a ajouté que des simulations de Var ont eu lieu durant la compétition afin de permettre aux arbitres de s’exercer au mieux.
Ce Sénégal-Bénin de ce mercredi sera donc le premier match de l’histoire de la Can à bénéficier de cette technologie. En effet, un nouveau facteur très important sera introduit dans la compétition à partir du match Sénégal-Bénin. Il s’agit de l’arbitrage vidéo qui sera désormais présent pour aider les trois arbitres des prochaines rencontres.
D’après la Confédération africaine de football (Caf), des tests liés à l’arbitrage vidéo ont été réalisés en secret au cours de quelques matchs de la phase de groupes et des huitièmes de finale.
Face à la presse, Aliou Cissé n’a pas été trop bavard sur la Var car ayant un mauvais souvenir de cette technologie lors du Mondial russe. «A la Coupe du monde cela n’a pas penché de notre côté. Aujourd’hui c’est difficile de dire si c’est favorable ou pas pour le Sénégal. C’est une phase-test, faisons confiance à nos dirigeants. Mais honnêtement c’est compliqué pour moi de me prononcer dessus», a-t-il affirmé.
Notons que l’ancien arbitre international, Malang Diédhiou, a eu hier une rencontre avec les Lions pour expliquer les détails de l’arbitrage vidéo mais aussi rappeler les règlements pour ne pas être surpris durant le reste de cette compétition. Mais faut dire que beaucoup de Lions connaissent les pièges de la Var au niveau de leurs championnats respectifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here