PARTAGER

La visite du Premier ministre Mohammed Boun Abdallah Dionne ce mardi à Bayakh pour la mise en service des ouvrages hydrauliques de la Sones a été une occasion pour les populations de Diender d’exprimer leurs inquiétudes par rapport à leur devenir. Alassane Ndoye, maire de la commune, et Ibrahima Niang, représentant des chefs de village, ont tour à tour interpellé au parloir le chef du gouvernement sur la part de Diender. «Les populations m’ont demandé de vous transmettre ce message M. le Premier ministre : quelle sera la part de Diender ? Les forages sont implantés dans notre terroir et l’eau va être acheminé à Dakar, alors que nous-mêmes avons de sérieux problèmes d’approvisionnement en eau potable, mais aussi pour notre activité qu’est l’agriculture», a interrogé l’édile de la commune, non sans relever les liens cordiaux et fraternels qu’il entretient avec le Pm.
Dionne qui a parlé à la suite de l’imam Youssoupha Sakho, magnifiant au nom des consommateurs «l’amélioration constante de la fourniture en eau depuis le 20 juillet», a promis de l’eau en abondance à Diender. «Le président de la République a donné des instructions fermes pour la réhabilitation du forage qui est là en plus d’un autre qui va être construit», a assuré le Premier ministre sans toutefois donner de date pour la matérialisation de cet engagement. Même si les ouvrages de production mis en service ce jour vont produire 15 mille m3/jour pour combler le gap de Dakar, Diender va en profiter dans un avenir proche, d’après le Pm. «Vous allez sentir les retombées de l’infrastructure dans quelques années. Avec la mise en service de Kms3 et de l’usine de dessalement des Mamelles, Dakar sera suffisamment approvisionnée et ainsi l’eau exploitée dans la zone va revenir à Diender, au Lac Rose ainsi qu’aux villes nouvelles en construction», a servi le chef du gouvernement qui a par ailleurs rassuré les populations quant à la provenance de l’eau des 5 forages implantés dans la localité. «C’est une eau qui se trouve à 220 mètres en profondeur est que nos techniciens ont réussi à atteindre. Cela n’a rien à voir avec l’eau que Diender utilisait et qui est à 30 mètres de profondeur», a assuré le Premier ministre.
abdiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here