PARTAGER

Cambérène ne se plaint pas des lenteurs dans les inscriptions sur les listes électorales. Le sous-préfet Amadou Faye a d’ailleurs affiché sa «satisfaction» par rapport au déroulement des opérations, selon le maire socialiste Amadou Samba qui présidait jeudi une rencontre dans ce sens. «Le nombre d’inscrits à l’heure actuelle est de 3 811 personnes en raison de 200 par jour. Au sortir d’une Assemblée générale, nous avons sensibilisé les populations à s’inscrire massivement», informe Papa Ibrahima Ndiongue dit «Gazou», coordonnateur communal de l’Apr à Cambérène. Comment Cam­bé­rène qui fait 52 mille habitants arrive avec deux commissions seulement à atteindre ce rythme de croisière ? Le maire soutient que le mérite revient aux commissions dirigées par Seydi Issa Mbaye. Cepen­dant, Macodou Ndiaye, responsable de l’Apr à Cambérène, souhaite une décentralisation des commissions dans les quartiers périphériques comme Cambérène 2, Nations-Unies et Ndiaga Mbaye Extension.
M. Samba et ses camarades s’engagent ainsi à offrir une «large majorité» à Benno bokk yaakaar. «Nous voulons avoir une majorité absolue en 2017 aux Législatives pour permettre au Président Macky Sall de dérouler sa politique. Mais aussi en 2019, nous allons mobiliser pour qu’il passe haut la main dès le premier tour», ajoute-t-il. Il rappelle qu’au référendum, le «oui» avait obtenu 83% et qu’aux Législatives, ils espèrent «plus de 90%», entre «92 et 95%» à la Présidentielle de 2019.
Parlant de l’unité des militants autour du parti, Macodou Mbaye note une certaine amélioration. «Les gens sont en train de prendre conscience que seule la mobilisation nous permettra de réussir», a confié l’ancien coordonnateur de Rewmi  qui a rejoint le parti au pouvoir lors du référendum. A la dernière élection présidentielle, Cambérène était classé «premier au niveau départemental» et «deuxième au niveau national» derrière Ourossogui avec  86,12%.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here