PARTAGER

Un attentat a été perpétré ce mardi dans le nord du Sinaï en Égypte, alors que le pays s’apprête à accueil­lir la Can 2019. Détails.

A deux mois de la Can, quatre policiers et trois civils ont été tués ce mardi dans un attentat à la bombe perpétré par un jeune kamikaze dans le Nord-Sinaï, région du nord-est de l’Egypte où est implanté le groupe Etat islamique.
«Un kamikaze d’environ 15 ans s’est fait exploser près des forces de sécurité, provoquant la mort de deux officiers, de deux policiers et de trois citoyens dont un enfant de six ans», a déclaré le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Par ailleurs, 26 personnes ont été blessées dans cette attaque qui s’est produite lors d’une patrouille de police dans la localité de Cheikh Zouweid, ajoute la source.
La menace terroriste est chronique sur le territoire égyptien. Le pays lutte contre les terroristes depuis plusieurs années. L’Armée mène d’ailleurs une campagne dans le Nord Sinaï. Selon les autorités, environ 600 jihadistes présumés et au moins une quarantaine de soldats sont morts dans le cadre de cette opération.
Cheikh Zouweid est situé entre Al-Arich, chef-lieu du Nord-Sinaï, et Rafah, la ville frontalière avec Gaza. Ces trois localités sont les plus visées par les attaques jihadistes dans cette région.
Avec Le360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here