PARTAGER

Le gouvernement assure qu’il n’y a pas de risque de famine au Sénégal, tout en reconnaissant que l’insécurité alimentaire frappe déjà près de 500 mille personnes. Dans notre entendement de profanes, on aimerait bien que les gens nous expliquent comment cet «exploit» a pu être réalisé dans ce pays, où toutes les statistiques sur les productions agricoles sont toujours excédentaires, et les données de répartition de la production céréalière ne donnent jamais de poche de territoire non couverte. Ou alors, les chiffres ne disent pas tout ???

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here