PARTAGER

Deux policiers ont été tués après qu’un homme s’est fait exploser dans un quartier du Caire. Un incident qui intervient à quatre mois du début de la Can 2019.

La Coupe d’Afrique des Nations 2019 va représenter un défi pour les forces de sécurités en Egypte. Alors que la compétition est prévue dans quatre mois, Le Caire a été l’objet d’un attentat à la bombe lundi.
Un terroriste et deux policiers égyptiens ont été tués par l’explosion d’une bombe près de la mosquée Al Azhar, dans le centre de la capitale. L’explosion a également fait trois blessés parmi les services de police.
Ces dernières années, les attaques terroristes se sont multipliées dans le pays des Pharaons. Elles sont principalement concentrées dans le Sinaï, mais elles touchent également plusieurs régions du pays. De quoi s’inquiéter quant au déroulement de la compétition africaine en juin prochain.

La sécurité, grand souci de l’Egypte
Assurer une sécurité maximale lors des matchs de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, sera donc le plus grand défi de l’Egypte. Si les rencontres du championnat local se déroulent en présence de quelques supporters seulement, bien sélectionnés par les autorités, celles de la Can 2019 seront marquées par une forte présence du public des différentes sélections participantes à la plus prestigieuse compétition continentale.
En plus de la très importante menace jihadiste, la sécurité dans les stades est un autre défi pour les autorités. Depuis la révolution de 2011, de nombreux incidents violents ont éclaté entre supporters et police, faisant une centaine de morts, au point d’interrompre le championnat pendant un an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here