PARTAGER

Le centre social de formation professionnelle Jamoo, inauguré mercredi, va considérablement positionner la commune de Tivaouane-Peul, Niague, Lac Rose en termes d‘employabilité des femmes. C’est l’avis de Momar Sokhna Diop, maire de la localité. «Un investissement pareil dans la localité va nous permettre de pouvoir développer nos relations avec les hôtels. Dans le milieu de l’hôtellerie, on a besoin de personnel qualifié, et malheureusement on constate que ce personnel nous fait défaut. Nous avons le pôle urbain du Lac Rose qui va arriver et nous pourrons donc vraiment bénéficier d’avantages considérables», a assuré l’édile lors de l‘inauguration du centre d’un coût de 50 millions de francs Cfa, réalisé par l’ambassade du Japon.
«Depuis 20 ans, nous étions en location à Grand Dakar et aujourd’hui, grâce à la coopération japonaise, nous avons notre propre local. On aurait aimé qu’il soit à Grand Dakar, mais c’est Tivaouane-Peul qui en a bénéficié et j’ai vu que ce sont les femmes de la localité qui en ont plus besoin», s’est réjouie Véronique Diop, directrice du centre. Le ministère de la Famille, du genre et de la femme et celui de la Formation professionnelle, toutes deux représentés à la cérémonie, ont promis d’équiper le centre qui va démarrer ses activités au mois d’octobre. Le maire de la localité qui a promis «un appui de 5 millions de francs destinés à améliorer les conditions d’exploitation du centre» entend investir davantage dans la formation des jeunes. «D’autres formations viendront avec un nouveau centre que nous allons démarrer au niveau de Niague et qui va prendre en compte les nouveaux corps de métier ; ce qui nous permettra d’avoir un échantillon plus complet au niveau de la collectivité», a-t-il annoncé, préparant ainsi les jeunes en perspective de l’implantation du pôle urbain du Lac Rose.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here