PARTAGER
Alysia Montano, who is five months pregnant, walks to the starting line for a heat in the first round of the women's 800 meters at the U.S. Track and Field Championships, Thursday, June 22, 2017, in Sacramento, Calif. (AP Photo/Rich Pedroncelli)

La chaleur était étouffante à Sacramento, où le thermomètre affichait près de 43 degrés. Cela n’a pourtant pas empêché Alysia Montano de s’aligner sur 800 m alors qu’elle est enceinte de 5 mois. Elle a terminé à la dernière place de sa série, avec un temps de 2’21»40. En 2013, elle avait obtenu une belle 4e place aux Mondiaux de Moscou. Un an plus tôt, elle avait décroché la cinquième place aux Jeux olympiques de Londres. Cette fois, l’essentiel était ailleurs. «C’était génial. Je voulais montrer qu’une grossesse n’empêchait pas la pratique de son métier», a-t-elle expliqué, satisfaite, précisant s’être inspirée du film Wonder woman. Gal Gadot, l’actrice principale, a tourné le long métrage en étant enceinte de cinq mois elle aussi. «Quand on m’a dit qu’elle avait tourné la moitié du film en étant enceinte de cinq mois, j’ai décidé de m’ins­crire pour les Cham­pion­nats des Etats-Unis.»

Une première en 2014
«J’ai fait attention avant la course, à boire beaucoup ; ce que des femmes enceintes ne peuvent pas toujours faire dans d’autres parties du monde où il fait beaucoup plus chaud que cela. Nous avons tellement de chances de vivre ici en Améri­que. Deux tours de piste sous la chaleur, honnêtement, ce n’est rien», a-t-elle ajouté, des propos relayés par 24heures.ch. Ce n’est pas la première fois que Mon­tano participe à une course enceinte. En 2014, elle s’était même présentée aux Champion­nats américains après 8 mois de grossesse. A l’époque déjà, son histoire avait beaucoup fait parler.
7sur7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here