PARTAGER

Le ministre des Sports, Matar Bâ,  poursuit son programme d’activité consistant à installer les Fédérations sportives. Hier c’était au tour de six autres instances fédérales de se plier à cette volonté. il s’agit de la nouvelle Fédération sénégalaise de Randonnée pédestre dont le président est Libasse Ndiongue, du Comité national de promotion des Jeux d’Echecs avec son président, Ibrahima Cissé, de la Fédération sénégalaise des sports équestres dont le président Ibrahima Wade vient d’être réélu, du Comité national de promotion de la Savate Boxe française avec à sa tête le président Alphousseyni Djiba, de la Fédération sénégalaise de Boxe dirigée par le Lieutenant-Colonel, Thierno Seydou Bâ, et enfin du Cng de lutte du Docteur Alioune Sarr. Profitant de la cérémonie, le ministre des Sports, Matar Bâ, a demandé aux présidents de ces structures de mettre en avant la gestion transparente des ressources financières qui leur sont allouées. Dans la mesure où ils pourront se faire auditer à n’importe quel moment.
Les incitant à transmettre au ministère les procès-verbaux de leurs réunions, Matar Ba de renseigner qu’il n’est plus question qu’une fédération reste dix ans sans tenir une Ag.
Réaffirmant sa volonté de se battre pour transformer tous les Cnp en Fédérations, le ministre des Sports s’est engagé à doter la boxe sénégalaise d’un ring et à accompagner les autres fédérations. Il a enfin demandé aux Fédérations et Cnp de s’inscrire dans une démarche consistant à rechercher des ressources additionnelles. A noter que le Dr Alioune Sarr a été reconduit pour un nouveau mandat de deux ans. Une décision qui s’explique, selon le patron du sport sénégalais, «par le bon travail qu’il a abattu à la tête de sa structure».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here