PARTAGER

Le secrétaire général du parti Geum sa reew s’est prononcé sur les mesures prises par le Président Macky Sall pour faire face à la pandémie du Covid-19. Serigne Bassirou Seck trouve «impertinente» la fermeture des écoles en soulignant qu’on pouvait laisser les cours se poursuivre en mettant un ensemble de dispositifs pour enrayer le virus. «Le fait de prendre des mesures, c’est quelque chose de bien. Mais je ne pense pas qu’on puisse interdire aux enfants d’aller à l’école comme l’ont fait les pays occidentaux qui, eux, vivent en solitude, dans leur appartement alors qu’au Sénégal, on vit en communauté. Demander aux élèves de ne pas aller à l’école n’est pas un risque de les exposer davantage au danger du virus ? Les parents auront aussi des difficultés pour retenir leurs enfants dans les maisons», a dit celui qui avait soutenu la candidature de Me Madické à la der­nière Présidentielle. Selon lui, le même dispositif devrait être dans les endroits à forte fréquentation comme  les gares routières, les arrêts bus et même les daaras.
Serigne Bassirou Seck relève également «une certaine incohérence» par rapport à la décision interdisant des rassemblements publics qui, estime-t-il, ne vise pas forcément les rassemblements privés. «Si je dis rassemblements privés, je fais allusion aux bars, restaurants où se donnent rendez-vous un certain nombre de personnes», souligne-t-il. Avant d’ajouter : «Le gouvernement devait être un gouvernement de vieille, comme l’a dit le capitaine Dièye. Il devait savoir que le virus franchirait nos frontières et, en amont, prévoir un dispositif qui pourrait permettre au personnel de la fonction publique de pouvoir travailler à distance si les circonstances l’exigent.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here