PARTAGER

Les fêtes de fin d’année ne seront pas illuminées cette année encore par les feux d’artifice. Dans un arrêté publié hier, le ministre de l’Intérieur les interdit pour «nécessité de sécurité et pour préserver tout trouble à l’ordre public» et sur toute l’étendue du territoire jusqu’au 21 janvier 2017.  Il s’agit de la reconduction de la mesure de l’année dernière, motivée par des menaces terroristes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here