PARTAGER

En attendant sa probable nomination à la tête du Haut conseil des collectivités territoriales, Aminata Mbengue Ndiaye a été désignée hier, par le Secrétariat exécutif du Ps, Secrétaire général par intérim jusqu’au prochain congrès.

La vie sans Ousmane Tanor Dieng… L’ombre du défunt Secrétaire général du Parti socialiste a plané hier au-dessus de la Maison du parti Léopold Sédar Senghor. Près de 3 mois après la disparition de Tanor, le Parti socialiste (Ps) s’est réuni dans le cadre du Secrétariat exécutif national (Sen). Pour cette 68ème session, le Sen a installé Aminata Mbengue Ndiaye comme le nouveau Secrétaire général par intérim. La présidente du Mou­vement national des femmes socialistes, jusqu’ici 1er Secré­taire général adjoint, assurait la suite de Ousmane Tanor Dieng dans la gestion des affaires du parti depuis la maladie du président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) en avril dernier.
Cette décision tombe au moment où le nom de l’ex-maire de Louga circule de plus en plus pour remplacer Ousmane Tanor Dieng à la tête du Hcct. «Le Sen renouvelle son engagement à honorer la mémoire du président Ousmane Tanor Dieng et demande pour ce faire à tous les camarades responsables d’apporter à au secrétaire général adjoint, Mme Aminata Mbengue Ndiaye, tout le soutien agissant que requiert l’exercice de ses nouvelles responsabilités de Secrétaire général, donc à la tête de notre formation politique et ce, jusqu’au congrès ordinaire en vertu des dispositions des articles 30 des Statuts du parti et 18 du Règlement intérieur et sous l’éclairage pertinent de la résolution annexe adoptée par le Congrès extraordinaire du 27 novembre 2018», a lu Abdoulaye Wilane, porte-parole du Ps à la fin de la réunion. Une session de Bureau politique sera organisée dans les prochaines semaines pour valider ce choix, a précisé le Sen.

«Vide juridique»
En attendant, le parti demande à ses militants de poursuivre les activités d’animation de la base jusqu’au prochain congrès. Le Ps a finalement adopté la ligne dressée par Mamadou Faye, le plus ancien du Bureau politique et rédacteur des textes du Ps. Une position qui était aussi défendue dès le début par Serigne Mbaye Thiam, présent à la réunion. Aminata Mbengue Ndiaye et ses camarades tentent ainsi de clore le débat sur la succession de Tanor malgré «le vide juridique» constaté par Me Moustapha Mbaye, Secrétaire national aux Questions juridiques du parti. Il faut noter également l’absence de Alpha Bayla Guèye, un des deux coordonnateurs de Vision socialiste (cellule des cadres du Ps) qui défendait l’idée relative à la mise en place d’un collège de Secrétaires généraux adjoints pour assurer l’intérim de Tanor. A ce dernier, le Sen a décidé de consacrer une journée de souvenir pour «services rendus» au Ps.
Par ailleurs, les Verts de Colobane saluent les mesures du Président Macky Sall allant dans le sens de la «décrispation» du climat politique comme la grâce accordée à Khalifa Sall. Si le Ps s’est gardé de s’épancher sur le cas de l’ex maire de Dakar, il réaffirme par contre clairement son ancrage à la coalition Benno bokk yaakaar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here