PARTAGER

«Recueillir 1% du fichier électoral et 2000 signatures d’électeurs inscrits dans 7 régions au moins ». C’est la condition que doit satisfaire tout candidat à la présidentielle de 2019.  Le ministre de la justice vient de l’annoncer.

L’objectif est, d’après Ismaïla Madior Fall, d’appliquer aux partis politiques ce qui se fait pour les candidats indépendants.  Cette introduction du parrainage « citoyen » est l’un des points majeurs de la réforme du Code électoral. Le comité de dialogue politique ayant rendu ses conclusions, le « Chef de l’Etat a arbitré en décidant d’introduire dans nos systèmes politiques le parrainage citoyen » a reconnu le ministre de la Justice. Ismaïla Madior Fall d’ajouter : « il n’y a pas d’accord total sur tout, de toute façon c’est impossible ».

Le ministre de la Justice prenait part à la cérémonie de lancement d’un panel sur la lutte contre l’extrémisme religieux ce mercredi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here