PARTAGER

Le sélectionneur des Djurtus a crié sur tous les toits, après la défaite (0-2) de son équipe à l’aller, n’avoir jamais perdu à Bissau. Nommé en 2016, Baciro Candé tenait ainsi à mettre la pression sur ses hommes et aussi avertir les Lions qui se devaient de gagner ce retour pour s’offrir une 16e qualification à une Can.
Après une première mi-temps où ils ont été contenus par les Sénégalais, les Bissau-guinéens, il est vrai réduit à 10, ont finalement cédé. Et comme d’habitude, c’est la star de l’équipe, Sadio Mané, qui est passée par-là.
On jouait la 82e minute, quand l’attaquant de Liverpool prend le ballon sur l’aile gauche, perce la défense guinéenne, joue en une-deux avec Habib Diallo, avant de tromper le gardien adverse. Ce sera l’unique but de la partie, scellant le sort du match et faisant concéder au coach des Djurtus sa première défaite à domicile depuis sa nomination il y a 4 ans. Une fin de série signée Sadio Mané. L’enfant de Bambali ayant encore une fois porté l’Equipe sénégalaise, comme au match aller à Thiès où il a été buteur et passeur.

Avec 21 buts, Mané dépasse Bocandé et égale El Hadji Diouf
Ce but victorieux inscrit hier est le 21e de l’attaquant sénégalais. Du coup, il dépasse Jules François Bocandé et Mamadou Niang et arrive à hauteur de El Hadji Diouf et Mamadou Diallo au classement des meilleurs buteurs de l’histoire de la sélection nationale. A noter que c’est toujours Henri Camara qui est en tête avec 31 buts. En clair, Mané est maintenant à 10 buts de l’ancien joueur du Jaraaf.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here