PARTAGER

Les Législatives de juillet 2017 seront âprement disputées dans le département de Diourbel où le leadership de Benno pourrait être sérieusement contestée par Manko taxawu senegaal. A Bambey, la coalition présidentielle aurait choisi le maire de Lambaye et le chef de village de Dangalma.

Malick Fall-Sadio Konaté Diakhaté, c’est le «couple» sur lequel miserait le président de la coalition Benno bokk yaakaar pour remporter les deux sièges du département de Diourbel. Pour Malick Fall, Macky Sall a respecté sa promesse de l’investir. Cet opérateur économique, ancien trésorier national des Jeunesses progressistes, est arrivé 3ème aux Législatives de 2012 sous la bannière de l’Alliance Pencoo de Moussa Tine. Il a également remporté le scrutin de 2014 avec la coalition Sunu gokh composée de son mouvement Geum sa bopp, du Pds et de Rewmi.
Sadio Konaté Diakhaté, quant à elle, a été recalée au poste de haut conseiller. Institutrice de formation, directrice du Service départemental de la femme, de la famille et du développement communautaire de Gossas, elle est 2ème adjointe au maire de Ngohé. Cette militante de la première heure de l’Apr est aussi à la tête d’un réseau des femmes pour le développement. Si l’information se confirme, Benno bokk yaakaar risque gros. Le vote-sanction serait même brandi par des militants apéristes qui crient à la «trahison». Pour certains d’entre eux, Malick Fall, maire de Diourbel, ne représente plus grand-chose et ne peut pas faire gagner la coalition. Dans ce lot de ses détracteurs figurent les partisans de Aminata Tall. Et pourtant, Bby garde intactes ses chances de remporter le scrutin parce qu’à côté il y a un Pds qui n’est plus ce qu’il était. Le seul danger pour la majorité pourrait être Manko taxawu senegaal avec Mamadou Kany Bèye. Le maire de Ndoulo pourrait rallier à sa cause des frustrés de l’Apr et de la mouvance présidentielle en général.

Cheikh Seck, Cheikh Ndiaye et Bousso Ngom
Pour ce scrutin, Diourbel pourrait se retrouver avec 3 députés si la coalition Benno bokk yaakaar gagnait la majorité. Le Quotidien a en effet appris que le maire de Ndindy, Cheikh Seck, serait investi à la 9ème place sur la liste nationale. Du côté de Bambey, des sources bien informées renseignent que la mouvance présidentielle a choisi le directeur général du Cices, Cheikh Ndiaye, et la Socialiste Bousso Ngom, chef de village de Dangalma.
badiallo@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here