PARTAGER

Le chef de l’Etat a promis de consacrer son prochain mandat à l’amélioration de la condition féminine. Une manière de récompenser les femmes qui, selon lui, ont joué un rôle important dans sa réélection.

Le Sénégal a célébré hier la Journée internationale de la femme à l’instar du reste du monde sur le thème «Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement». En écho, Macky Sall a rendu hommage aux femmes pour «leur rôle capital dans les transformations positives majeures réussies dans la quête d’émergence du pays». «J’en sais quelque chose, car ma réélection je le dois en grande partie aux femmes. Merci à vous les femmes, spécialement aux pionnières qui ont été le fer de lance pour notre grande marche pour l’amélioration de la condition féminine», a salué chef de l’Etat.
Il a incité les femmes à entrer «en force» dans les partis politiques, puisque c’est dans ces instances que se décide la distribution des responsabilités. «Il ne faut pas qu’elles aient peur de rentrer dans les partis. Plus de femmes dans les partis politiques nous fera tous du bien pour avoir plus de femmes ministres, premiers ministres, peut-être demain présidente de la République, plus de femmes dans toutes les sphères. Mais il faut rentrer là où se décident les choses, c’est essentiel», a appelé le président de la République.
Les femmes ont profité de la rencontre pour lui soumettre leurs doléances parmi lesquelles le renforcement de leurs moyens en vue de contribuer équitablement à l’édification d’une économie solide et inclusive propice à l’amélioration des qualités de vie et du bien-être, de promouvoir un modèle d’innovation participante qui renforce le leadership féminin ainsi que l’accès des femmes à la commande publique. Enfin, la valorisation du travail domestique non rémunéré pour une déconstruction des stéréotypes socioculturels, entre autres.
Par ailleurs, Macky Sall a dit sa volonté d’œuvrer à l’éradication de toutes les formes de discrimination des femmes et des filles. Pour ce faire, il va consacrer son prochain mandat aux jeunes et aux femmes. «Mon Mandat consacrera davantage de droits de protection aux femmes et aux filles contre les violences, mais également sera principalement orienté vers l’autonomisation des femmes avec des moyens importants. Il s’agit d’une conviction, car j’ai inscrit au cœur de ma politique la lutte contre les inégalités et les injustices sociales», a dit le président de la République. Le respect des droits des femmes est essentiel, pour lui, «dans la construction d’une société ouverte, équitable et juste, porteuse d’une prospérité durable et partagée». Une minute de silence a été observée en hommage à Maïmouna Kane, ancienne ministre de la Femme qui, selon M. Sall, «est un modèle d’engagement pour la promotion de la femme, le bien-être familial et le développement social et solidaire». Déroulant une opération de charme, le chef de l’Etat a promis de financer toutes les femmes qui sont dans les start-up. La journée a servi de cadre pour distinguer et primer des professeurs de mathématiques et de technologies numériques dans les universités, entre autres. «Cela prouve que la connaissance ne connaît pas le genre», s’est réjoui M. Sall qui indique que le bien-être familial et la promotion de toutes les femmes et de toutes les filles sont parmi ses plus grandes priorités. «C’est pourquoi mon gouvernement va consolider les réalisations pour l’amélioration de la condition féminine, avec notamment les cinq axes universels inscrits dans mon programme : Travailler pour l’avenir», a fait savoir M. Sall.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here