PARTAGER
Des élèves dans la cour du collège Bosphore.

L’appel du ministre de l’Education nationale en direction des parents d’élèves de Yavuz Selim semble tomber dans l’oreille d’un sourd. Invités à envoyer leurs enfants dans d’autres établissements par Serigne Mbaye Thiam du fait de la non-reconnaissance des écoles Yavuz Selim cette année, ces parents d’élèves ont passé outre les recommandations ministérielles en prenant d’assaut les écoles en question pour y inscrire leurs mômes.

Les parents d’élèves ont préféré renouveler leur confiance au groupe scolaire Yavuz Selim. Et ce, contrairement à la demande du ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam. Rien qu’hier, le groupe scolaire a enregistré 59 inscriptions/réinscriptions dans ses institutions. C’est dire que les parents d’élèves sont allés à l’encontre de la demande de Serigne Mbaye Thiam qui les a invités à trouver d’autres écoles pour leurs enfants. Pour cause, «les écoles Yavuz Selim ne seront pas reconnues cette année», avait déclaré le week-end dernier à Saly le ministre de l’Education nationale lors d’une rencontre préparatoire de la prochaine rentrée des classes.
Les parents d’élèves ont donc bien compris le message du ministre de l’Education nationale, raison pour laquelle ils accélèrent les inscriptions de leurs mômes. Aujourd’hui, le groupe scolaire Yavuz Selim est à 1 470 inscrits. L’année passée, il avait enregistré 1 328 inscrits, soit 312 pour «Cascades», 313 pour «Sultan», 298 pour «Bosphore», 15 à Ziguinchor, 183 à Thiès, 89 à «Bourgeons», 43 à Kaolack et 75 à Saint-Louis.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here