PARTAGER

Le Sénégal, malgré tous les efforts qui sont en train d’être consentis, n’a pas évolué dans la lutte contre la corruption. Dans le classement de l’Indice de perception de la corruption 2017 de Transparency international (Ti), le pays est toujours dans la zone rouge. Le Sénégal est classé à la 66e place sur 180 pays. En termes de score, il comptabilise 45 points sur 100, équivalant à celui de 2016, c’est-à-dire une note en dessous de la moyenne, a révélé hier, le Forum civil. Au niveau africain, le Sénégal occupe la 8ème place, selon l’antenne de Ti au Sénégal. Qui précise que «même si le score du Sénégal est supérieur à la zone mondiale et celle africaine, la stagnation du score est un mauvais signal pour l’économie du pays».
En effet, explique les experts de la Société civile, la corruption sape, par le détournement d’une partie des ressources destinées aux investissements, la qualité des politiques économiques et l’efficacité de l’action publique. Ce qui se traduit par une perte d’investissement.
Pour y faire face, ils préconisent le renforcement des réformes surtout liées à la Justice, le renforcement des missions de l’Office national de la lutte contre la fraude et la corruption, revoir son ancrage institutionnel, entre autres.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here