PARTAGER

Le musicien Ismaël Lô, qui donnera un concert samedi prochain (20h 30) à l’Institut français de Dakar, a déclaré mercredi que cet événement sera «un moment de retrouvailles» et «une façon de renouveler (ses) sentiments» pour ses fans qui ne le voient pas très souvent se produire au Sénégal. «Ce concert sera un moment de retrouvailles avec des amis fidèles à ma musique, des inconditionnels de Ismaël Lô. Il y a cet avantage parce qu’on me colle l’étiquette de ne jamais jouer, ou de jouer rarement au Sénégal», a-t-il dit dans un entretien exclusif à l’Agence de presse sénégalaise. «C’est aussi une façon de renouveler mes sentiments, a-t-il ajouté. Il y en a même qui me demandent si j’ai arrêté. Je dis que je n’ai pourtant pas arrêté la musique. C’est peut-être parce que je ne communique pas. A part certains qu’on met sur l’Internet, on ne sait pas ce que je fais. Le problème, c’est que je ne communique pas beaucoup sur mes sorties, a-t-il reconnu. Beaucoup pensent que je privilégie l’autre côté du continent. On peut me reprocher de ne pas organiser les choses moi-même, un événement à Dakar. C’est une grande faute de ma part et je cherche à y remédier»…

Bientôt un nouvel album
Ismaël Lô a également déclaré ressentir «le besoin» de sortir un nouvel album, estimant qu’il était temps de le faire, onze ans après Sénégal, son dernier en date, sorti chez Universal. «Maintenant, je ressens le besoin de sortir un album. Les chansons sont là. Si je regarde les dates des compositions, je vois qu’il y en a qui datent de 2009, 2010, 2011, 2014. Il y a de quoi faire un album. Je pense qu’il est temps de sortir un album», a-t-il notamment dit. «Je ne me rends même pas compte que ça fait quand même onze ans que je n’ai pas sorti de nouvel album. Je rends grâce à Dieu de me donner cette capacité de ne pas sentir que je suis resté plus de dix ans sans sortir un disque», a indiqué Ismaël Lô. Selon le musicien, beaucoup de personnes qu’il croise dans la rue, lui disent : «Grand, sors-nous quelque chose de nouveau. As-tu arrêté la musique ?» «Je vois que l’album +Sénégal+ date de 2006, mais je suis toujours sur la route. Je ne sens pas le temps passer, je ne veux pas le sentir passer. Je veux sortir un album quand je sens que j’ai le besoin de faire un album, de ne plus avoir la pression des fans, des maisons de disque – tu dois faire un album tous les dix-huit mois. C’est bien possible, mais tant que ces chansons continuent à parler aux fans», a insisté Ismaël Lô. Il a ajouté : «Là, je sens le besoin de sortir un nouvel album. Je sens que j’ai composé beaucoup de chansons : il y a, par exemple, une chanson que j’ai écrite pour ma première petite-fille, Souki. Cette chanson, je l’ai écrite quand elle venait d’avoir un an ou un an et demi. Et mon fils, Samba, qui a onze ans, commence à m’en parler.»
Aps.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here