PARTAGER

La justice va s’impliquer aux côtés des services de l’Etat, notamment des ministères de l’Intérieur, des Forces armées et de l’Environnement pour trouver des solutions au problème de coupe de bois dans la région du sud, a dit mardi, à Dakar, le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall.  «Il s’agit aujourd’hui d’évaluer la situation de la politique pénale dans la région en matière de trafic de bois», a dit le Pro­fesseur Ismaïla Madior Fall, interpellé en marge d’une rencontre de présentation de la circulaire relative à la présence d’un avocat dès l’interpellation d’un prévenu. Le ministère va prendre «toutes les dispositions» nécessaires en s’appuyant sur la loi et le Code forestier pour réprimer les trafiquants de bois, a-t-il ajouté, selon l’Aps.
Samedi dernier, 13 personnes, à la recherche de bois, ont été tuées et 7 autres blessées dans la forêt classée de Bofa, à une vingtaine de kilomètres de Ziguin­chor.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here