PARTAGER

Le procureur de Saint Louis, Ibrahima Ndoye, l’avait assuré, le ministre de la Justice le réitère : il n’y aura pas d’impunité pour les auteurs de la mort de Fallou Sène. L’enquête relative à cette affaire de l’étudiant tué par balle mardi à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, lors d’une manifestation de réclamation de paiement de bourse, devrait finir «au plus tard dimanche», selon Ismaïla Madior Fall, rappelant le délai du procureur. «Le président de la République a très clairement indiqué qu’il faut une enquête indépendante et diligente pour situer les responsabilités. Immédiate­ment, le procureur de la République de Saint-Louis est entré en action. Il a tenu une conférence de presse hier (mercredi) en livrant un certain nombre d’éléments, notamment ceux de l’autopsie. L’enquête suit son cours, mais ce qui est sûr, c’est que les responsabilités seront situées et la loi sera appliquée dans toute sa rigueur», a assuré le ministre hier, en marge d’un atelier de l’Observatoire national des lieux de privation de liberté sur l’aménagement des peines en milieu carcéral.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here