PARTAGER

L’affaire des faux ordres de mise en liberté qui secouent la Cour d’appel de Dakar continue de défrayer la chronique. Pour le ministre de la Justice, garde des sceaux, il s’agit d’un dysfonctionnement du secteur public de la justice. M. Fall semble se suffire de l’enquête en cours contre les acteurs de ce «mauvais» comportement. Lesquels ont été d’ailleurs arrêtés. «La lumière va être faite sur cette question et les responsables, qu’ils soient des travailleurs du secteur ou des collaborateurs occasionnels, seront jugés conformément aux lois et règlements», fait savoir le garde des Sceaux.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here