PARTAGER

Une immense foule a reçu hier Issa Sall à la Place de l’Obélisque. Le candidat du Pur qui tenait son discours de clôture a informé qu’il a fait 43 départements du pays, mais il n’a constaté que «des choses à regretter». Selon lui, dans beaucoup d’endroits de l’intérieur du pays, la majorité des jeunes et des femmes n’ont pas de travail. «Le Sénégal est sombre, il y a l’insécurité totale dans ce pays. Ils ont dit qu’ils avaient acheté 1 milliard et quelques tonnes d’arachides récoltées, mais rien de cela n’a été fait», lance-t-il sous les ovations du public et de ses alliés. «Il y a des villages où il n’y a qu’un seul centre de santé, des villages lointains où je suis le seul candidat à y mettre les pieds à cause des routes délabrées que les autres n’ont pas osé emprunter», ajoute Issa Sall. A ses militants et sympathisants, il dit : «Votre responsabilité est engagée, nous sommes 5 candidats et la présidence de la République. Ce sont vos cartes qui jugeront. Personne n’ose et ne peut vous corrompre avec de l’argent, car vous êtes engagés, alors qu’eux ont investi des milliards dans la campagne.» Pour lui, «on ne peut pas stopper les maux avec des mots et il n’y a qu’un seul remède et c’est le Pur100». Le candidat du Pur de poursuivre : «Je suis le seul à avoir pris 5 engagements qu’aucun des autres candidats n’ose prendre. Ils disent tout sauf Macky, c’est bien. Mais quand Macky partira, il restera 4. Et parmi ces 4, je suis le bon choix. Et c’est moi que vous allez choisir.»
mfkebe@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here