PARTAGER

Malgré une santé défaillante, le responsable politique de l’Apr à Cambérène 2 et à la cité Nations Unies, Issa Sow, a toujours un œil avisé sur ce qui touche au Président Macky Sall. Le dernier exercice auquel il s’est livré a été de défendre son leader, accusé de vouloir présenter sa candidature pour un éventuel troisième mandat en 2024, après le «ni oui ni non» servi à la presse lorsqu’il s’est agi de parler de la question, lors de la conférence de presse du 31 décembre dernier.
«Je suis convaincu que le Président Macky Sall ne sera pas candidat en 2024. N’est-ce pas lui qui a dit que la Constitution ne lui permet pas de faire plus de deux mandats ? Macky Sall n’a jamais dit qu’il veut un troisième mandat. Il a clos le débat», a argumenté le responsable politique de l’Apr qui qualifie son leader de quelqu’un de loyal.
«C’est un homme de parole», a couvert d’éloges le responsable politique de l’Apr, contrairement à ses détracteurs qui voient le contraire, en accusant le leader du parti présidentiel «de ne pas respecter ses engagements. De ne défendre que ses intérêts et ceux de son entourage. Et d’être tout, sauf un démocrate qui ne fait qu’embastiller des manifestants dont le tort est de s’être agrippés aux grilles du Palais présidentiel pour protester contre la hausse du prix de l’électricité».
Issa Sow n’a pas manqué de se féliciter de la journée de nettoiement lancée samedi dernier par le chef de l’Etat, tout en dénonçant que la commune de Cambérène soit restée en marge de cette journée, en imputant la responsabilité à la mairie de ladite commune, accusée de «manque d’initiative».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here