PARTAGER

Condamné il y a un peu plus de trois ans à une peine de neuf ans d’emprisonnement, l’ancienne star brésilienne Robin­ho n’a pas été heureuse en appel. Comme le rapportent les médias brésiliens, après réouverture de l’enquête en appel, la sentence a été confirmée par les autorités milanaises.
Pour rappel, les faits remontent à 2013 lorsque le joueur évoluait sous les couleurs du Milan Ac. Il est accusé, avec une bande, d’avoir violé une jeune femme de 20 ans dans une discothèque de la ville lombarde.
A noter que Robinho ne devrait cependant pas passer par la case prison. En effet, le Brésil – où il réside actuellement – n’extrade pas ses citoyens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here