PARTAGER

Décidement le Taekwondo sénégalais a le vent en poupe ces temps-ci. Après la distinction de l’arbitre internationale, Anta Guèye, élue meilleure arbitre aux Championnats des Etats-Unis, c’est au tour de la jeune pousse de s’illustrer aux Jeux Africains de la Jeunesse (Jaj) des moins de 18 ans que l’Algérie abrite depuis mercredi dernier.
C’est ainsi que, informe le Secrétaire général du Cnoss, Seydina Diagne, le jeune Mous­tapha Sarr, 16 ans, a décroché la première médaille du Sénégal en Taekwondo en remportant l’Ar­gent chez les moins de 48kg. L’Or est revenu au Tunisien Khalil Jendoubi. Le Marocain Nafaa El Maaida et le Malien Drissa Koulibaly se sont contentés de la médaille de Bronze.
Notons que le Sénégal avait déplacé quatre taekwondistes dont les épreuves ont pris fin ce week-end. C’est la deuxième participation à une compétition internationale de Moustapha Sarr après les Championnats du monde juniors. Comme pour dire que l’avenir est assuré pour le Taekwondo sénégalais.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here