PARTAGER

Les lutteurs du Sénégal, pays où le sport est très médiatisé et professionnel, ont fait le show samedi, trustant les médailles en offrant spectacle et danses à plusieurs milliers de personnes réunies autour de l’arène de sable installée pour le tournoi de lutte traditionnelle africaine des 8es Jeux de la Francophonie.

Les Sénégalais ont remporté 9 des 14 médailles d’or en jeu dominant leurs adversaires notamment chez les hommes. Le spectacle était aussi au rendez-vous. Les colosses sénégalais ont en effet embrasé la foule avec leurs danses et leur préparation d’avant-match. Après un rituel où ils ont versé de l’eau dans l’arène, chaque lutteur a présenté le sien, l’un creusant la terre comme un chien ou un taureau projetant du sable avec ses jambes, un autre faisant mine de manger du sable… Les athlètes étaient soutenus par une importante diaspora sénégalaise. Deux pays ont toutefois rivalisé à l’applaudimètre avec les Sénégalais : le pays hôte la Côte d’Ivoire mais aussi la Roumanie. L’ensemble des spectateurs a en effet bruyamment applaudi les athlètes roumains, ravis de voir des Européens délaisser les tapis pour se mettre au sable. «Bravo les Blancs !», ont notamment crié quelques supporteurs. Les Roumains ont remporté deux médailles d’or.
En basket, lors de la petite finale (match de classement), le Sénégal s’était adjugé le bronze suite à sa victoire sur la Fédé­ration de Wallonie-Bruxelles par (54-50). Une belle récompense pour les Lionnes qui n’ont rien pu faire contre la France, en demi-finale. C’est d’ailleurs la seule défaite concédée par les U25 durant le tournoi.
A noter que c’est justement les jeunes françaises qui ont remporté la médaille d’or en prenant le meilleur sur leurs homologues de Canada-Québec (73- 53). Cette équipe des bleues a plané sur la rencontre face à des canadiennes qui ont fait preuve de maladresse. La France devient la nouvelle reine du basketball féminin, succédant ainsi à la Côte d’Ivoire qui était sur la plus haute marche du podium dans cette discipline, en 2013, à Nice.
wdiallo@lequotidien.sn
Avec Lexpress.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here