PARTAGER

La cérémonie de remise du drapeau national pour les Jeux de la Francophonie s’est tenue hier au stade Léopold Senghor. C’est le lutteur Adama Diatta, plusieurs fois champion d’Afri­que, qui a reçu le drapeau national des mains du ministre des Sports, Matar Ba. Dans son discours, le ministre a dopé les athlètes en leur souhaitant une bonne participation et de bonnes performances.
La délégation sénégalaise, qui  s’envole ce soir pour la Côte d’Ivoire, est composée d’athlètes issus de sept disciplines dont les footballeurs U20 et les basketteuses U 25. Le budget dégagé pour cette compétition est de 400 millions Cfa, selon le ministre des Sports, Matar Bâ.
Secrétaire général du Cnoss, Seydina Diagne demande aux dirigeants sportifs sénégalais de «porter la parole aux athlètes» pour expliquer les efforts consentis par les autorités pour les mettre dans les meilleures conditions de disputer ces 8èmes Jeux de la Francophonie. «Chaque athlète a droit à un perdiem de 10 000 francs par jour», a indiqué M. Diagne hier au cours de la cérémonie.
Soulignant l’implication du mouvement dans l’achat d’équipements sportifs, Seydina Diagne tenait son discours en présence des athlètes qui vont défendre les couleurs sénégalaises lors de ces joutes d’Abidjan où 56 pays francophones seront au rendez-vous.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here