PARTAGER

Après le Dakar Arena, c’est un complexe sportif Dakar Diamniadio Sport City (Ddsc) d’un cout de 30 milliards de francs Cfa qui verra le jour et sera fonctionnel à partir de juillet 2021.

A côté du Dakar Arena déjà fonctionnel et du Stade Olympique dont les travaux seront lancés le mois prochain, selon Seydou Sy Sall, Diamniadio va abriter une autre infrastructure sportive haut de gamme.
Il s’agit du complexe sportif Dakar Diamniadio Sport City (Ddsc) d’un cout de 30 milliards de francs Cfa et qui sera fonctionnel à partir de juillet 2021. Une convention en ce sens a été signée vendredi à Diamniadio entre le Délégué général aux pôles urbains (Dgpu), Seydou Sy Sall, et le promoteur dudit projet, Madani Tall. «Par ce projet on vient accompagner cette nouvelle ville à travers la mise en place d’une infrastructure sportive et hôtelière de classe internationale. Nous allons mettre en place un investissement de 30 milliards Cfa qui va essentiellement servir à bâtir ce complexe sportif haut de gamme», a expliqué le promoteur, par ailleurs président de Envol Immobilier qui a construit la première sphère ministérielle.
«Un terrain de football de dimension Fifa (avec une tribune de 3000 places), des mini-terrains pour le football à sept, un gymnase polyvalent, une piscine olympique, des courts de tennis», a ainsi listé M. Sy au nombre des infrastructures sportives que va abriter le Ddsc. «L’idée est de doter le Sénégal d’une infrastructure digne de ce nom et qui pourra accompagner l’Etat du Sénégal pour l’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse (Joj) de 2022», a-t-il relevé, programmant le début des travaux dès le mois prochain. «Le démarrage des travaux est calé au mois de juillet et l’infrastructure sera totalement fonctionnel en juillet 2021», a-t-il précisé.
Le Dgpu qui a mis six hectares à disposition du promoteur pour la réalisation de l’infrastructure qui va «combler un déficit en matière d’équipement sportif dans l’agglomération de Dakar», est d’avis que l’infrastructure va donner davantage de poids à Diamniadio dans sa vocation de ville à industrie tournée vers l’événementiel. «Cela va aider Dakar à se repositionner sur toute la région car un tel complexe n’existe pas encore dans les autres pays», a soutenu Seydou Sy Sall non sans omettre l’apport du Ddsc en perspective des Joj 2022, prévus à Dakar. «Il sera d’un grand apport dans l’organisation de ces Jeux en ce sens qu’il permettra de recevoir beaucoup de disciplines mais aussi servir de lieu d’hébergement», s’est réjoui le Dgpu pour qui l’apport du privé est incontournable pour la réalisation de la nouvelle ville.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here