PARTAGER

Après la signature d’un protocole d’accord à Dubaï avec la société Petrodive, le Cnoss a noué d’autres partenariats avec la Chine, en perspective des Joj Dakar 2022.

Dans la poursuite de la même dynamique depuis que le Sénégal a été officiellement désigné par le Cio en octobre 2018 à Buenos Aires pour l’organisation des Jeux olympiques de la jeunesse Dakar 2022, le président du Cnoss, Mamadou Diagna Ndiaye, membre du Cio, a effectué une visite de travail à Beijing du 18 au 20 décembre dernier, informe un communiqué du Comité national olympique. Une visite, précise le communiqué, «préparée d’un commun accord avec l’ambassade de Chine à Dakar» et marquée par la présence d’une délégation de haut niveau comprenant Oumar Demba Ba, ministre conseiller chargé du Pôle diplomatique au Cabinet du président de la République, spécialement désigné par le chef de l’Etat, qui démontre à suffisance toute l’importance accordée aux Joj, Ibrahima Wade, vice-président du Cnoss et coordonnateur général du Comité d’organisation des Joj, l’ambassadeur du Sénégal en République populaire de Chine, Son Excellence M. Mamadou Ndiaye. «Cette visite s’inscrit dans la ligne des excellentes relations qu’entretiennent les Présidents Xi Jinping de la République Populaire de Chine et Macky Sall du Sénégal, ainsi que de l’amitié et la fraternité qui lient les Peuples chinois et sénégalais», précise la source. Avant d’indiquer : «Durant la mission, la délégation a eu plusieurs audiences avec des officiels chinois, des représentants du monde sportif et des entreprises chinoises.» C’est le cas de Monsieur Gou Zhongwen, ministre de l’Administration générale des sports de Chine, en présence de Madame Li Lingwei, membre du Cio. «Les discussions ont porté sur les perspectives d’appui au Cnoss pour l’organisation des Joj 2022. Le ministre, particulièrement attentif aux propos du président du Cnoss, s’est engagé à mobiliser l’ensemble des institutions chinoises susceptibles d’être impliquées auprès du Sénégal d’ici à 2022», informe la source.
Quant à Yu Zaiqing, vice-président du Cio qui a eu un entretien avec la délégation, il a fait part de sa «grande satisfaction quant aux avancées dans la préparation des Joj 2022. Il a notamment salué le leadership du président Ndiaye, la visibilité de son pays dans le gouvernement olympique et sa contribution déterminante durant les différentes sessions du Cio et dans la promotion des valeurs olympiques».
Les échanges avec Zhang Jiandong, vice-président du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Beijing 2022, ont porté sur les axes de coopération entre Beijing 2022 et Dakar 2022. A ce titre, les deux parties ont convenu de signer ultérieurement un protocole d’entente.
Les entretiens avec Monsieur Deng Boqing, vice-président de l’Agence chinoise de coopération internationale pour le développement (Cidca), instance chargée de toute la coopération chinoise à l’étranger, ont tourné autour des modalités d’appui de la Chine aux Joj 2022. Ils ont été poursuivis avec Wang Weidong, président directeur général de China sports industry group Co. Ltd, institution qui sera chargée de mettre en œuvre le partenariat arrêté.
Enfin, Diagna Ndiaye s’est entretenu avec Wang Xiao, directeur du département des Affaires publiques du groupe Alibaba et toute son équipe, un des sponsors top du Cio, pour explorer les partenariats possibles, suite à la dernière rencontre entre Jack Ma, fondateur d’Alibaba, et Thomas Bach, président du Cio. Ce dernier avait fortement encouragé le Cnoss à se rapprocher du groupe Alibaba pour nouer un partenariat en perspective des Joj 2022. Monsieur Xiao a rappelé la visite que le président de la République du Sénégal a effectuée en septembre 2018 à Hangzhou au siège d’Alibaba.

Accompagnement financier, octroi de matériels, préparation des jeunes
athlètes…
Au terme d’échanges extrêmement fructueux et empreints d’ouverture entre les deux délégations, les deux parties ont abouti à un partenariat. «La partie chinoise s’est engagée auprès du Cnoss dans l’accompagnement financier pour les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux, et par la mise à disposition d’experts et de metteurs en scène chinois, l’entraînement des jeunes Sénégalais à la gymnastique de groupe et à la chorégraphie, l’octroi de matériels pour les spectacles sons et lumières.» Ensuite, «à appuyer le Sénégal par la préparation des jeunes athlètes pour des disciplines choisies, aux fins d’une mise à niveau élevée de performance à même de garantir des mé­dail­les, notamment par leur accueil au sein de centres d’entraînement en Chine, la formation de coaches et l’octroi d’équipements individuels et collectifs».

«Collaborer pour des jeux exceptionnels à Dakar en 2022»
Les deux parties ont convenu d’explorer d’autres pistes de collaboration ultérieure. «Nous sommes très fiers de voir le Sénégal accueillir pour la première fois de l’histoire les jeux olympiques sur le continent africain. Nous sommes des amis, nos deux leaders le sont aussi, et le Sénégal peut compter sur notre soutien sans limite pour la réussite totale des Joj de Dakar en 2022», a confié Monsieur Gou Zhongwen, ministre de l’Administration générale des sports de Chine, qui a reçu à deux reprises la délégation.
Pour le président du Cnoss, «les résultats de cette visite ont été à la hauteur de nos attentes et même au-delà. Nous sommes confiants quant à l’organisation de la qualité des Jeux qui seront délivrés par le Sénégal en 2022. Nous avons convenu avec nos amis chinois de collaborer pour des jeux exceptionnels à Dakar en 2022». En marge des rencontres de travail, la délégation a visité plusieurs infrastructures destinées à abriter des activités sportives lors des Jo d’hiver de Beijing 2022 : Le site d’entraînement des sports d’hiver «Quatre glaces», le site national de patinage de vitesse «Ruban de glace» en cours de construction, le stade olympique «Le Nid d’oiseau» qui avait accueilli la cérémonie d’ouverture de Jo de Beijing en 2008.
La visite de la délégation en Chine fait suite à celle conduite quelques jours auparavant à Dubaï où un protocole d’accord a été paraphé entre le président Ndiaye et la société Petrodive basée à Dubaï, en perspective des Joj Dakar 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here