PARTAGER

Le Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss) a demandé à la Fédération sénégalaise de basket de prendre les dispositions idoines pour la mise en place du basket à 3×3, l’une des épreuves choisies pour les prochains Jeux olympiques de la jeunesse (Joj), prévus en 2022 au Sénégal.
A trois ans du coup d’envoi de ce grandiose événement, une première en Afrique, le secrétaire général du Cnoss a profité de l’Assemblée générale extraordinaire de l’instance fédérale, la semaine dernière, pour insister sur l’urgence de mettre en place une équipe de basket à 3×3. «Je vous rappelle l’importance de disposer d’une équipe à 3 contre 3 pour les prochains Jeux olympiques de la jeunesse en 2022. Ce sera l’épreuve choisie et le basket comme on a l’habitude de voir», a averti Seydina Diagne.
Une solution à trouver le plus rapidement possible, surtout dans un pays de basket comme le Sénégal, l’une des meilleures Nations du continent et plusieurs fois champion, autant chez les Hommes que chez les Dames.
«Les résultats enregistrés par votre équipe ces dernières années sont remarquables. Il faut rester dans cette dynamique et espérer connaître les mêmes performances dans des épreuves comme le basket à 3×3», a souhaité M. Diagne.
Le Comité international olympique (Cio) a désigné le Sénégal comme hôte de la 4e édition des Jeux olympiques de la jeunesse le 8 octobre 2018 à Buenos Aires. Les villes de Dakar, Diamniadio et Saly devraient accueillir les compétitions de cet événement réservé aux athlètes âgés de 15 à 18 ans. Les autres candidats étaient le Botswana, le Nigeria et la Tunisie.
Découvert pour la première fois aux Jeux olympiques de la jeunesse (Joj) de 2010 à Singapour, le basket à 3×3, épreuve de plus en plus populaire, a été ajouté au programme olympique de Tokyo 2020. Avec seulement trois joueurs dans chaque équipe et des matchs disputés sur une moitié de terrain, cette épreuve pourrait être l’une des attractions aux Joj de 2022 à Dakar.
Interpellé sur la question en marge de l’Ag extraordinaire, le président de la Fédération sénégalaise de basket, Me Babacar Ndiaye, a promis de s’occuper du dossier dans les plus brefs délais. «On ne peut pas dire que le basket à 3×3 n’existe pas, mais on peut le développer davantage. Nous comptons mettre en place une Commission de basket à 3×3 et désigner des responsables. Et c’est vrai que sur cette question, nous devons vraiment accélérer la cadence», a promis le patron du basket sénégalais.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here