PARTAGER

Par Khady SONKO

Tout est quasiment fin prêt pour l’ouverture de la Foire internationale de Dakar (Fidak) prévue du 5 au 22 décembre 2019 au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (Cices) sur le thème «Indus­trialisation et transfert de technologie : Enjeux et perspectives en Afrique de l’Ouest». Le ministre du Commerce et des Pme a constaté hier un taux d’occupation de 87% des stands. Toutefois, Assomme Aminata Diatta demande aux structures ministérielles d’aller occuper le pavillon institutionnel pour exposer leurs activités telles que la politique et le dispositif d’appui qui existe dans les différents services ministériels. «A ce niveau nous n’avons pas encore un taux assez satisfaisant, puisque nous sommes autour de 43%», déplore-t-elle.
L’innovation pour cette 28e édition, ce sont les grandes allées que le Cices est en train d’aménager pour faciliter la circulation et améliorer l’aspect visuel de l’événement. «Nous n’avons commercialisé que 16 mille m2 pour laisser les espaces respirer. Cela participe de la sécurité tant demandée par les Forces de l’ordre mais aussi de la convivialité du milieu», renseigne Cheikh Ndia­ye, Directeur général du Cices.
Du côté du ministère du Com­merce, l’innovation majeure porte sur le coin de l’entrepreneur exclusivement dédié aux porteurs de projets pour présenter les créneaux, le dispositif d’accompagnement technique, financier et des entreprises bénéficiaires de l’encadrement.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here