PARTAGER

26 février 2007 – 26 février 2020, treize ans déjà que nous quittait son Excellence El Hadj Aboubacar Ousmane Sy, khalife de la famille Thierno Ousmane Sy. A cette occasion, la famille du disparu, la Dahiratoul chabibatoul Ahmadiyatoul Iyanitou Tidjanitou, la fondation Thierno Ousmane Sy, sous l’égide de Thierno Madani Tall et de Serigne Hafiz Sy, un récital de Coran aura lieu le jeudi 27 février 2020 au domicile de Sokhna Madina Tall, épouse du disparu, à la Sicap Scat Urbam à partir de 10H00.
Né le 29 aout 1923 à Saint-Louis, l’homme, au-delà de sa carrière diplomatique très riche, avait comme seul sacerdoce son attachement aux valeurs cardinales de l’Islam. Il avait une foi ardente, doublée d’un écrivain multidisciplinaire. Il fit ses études, en français, à l’école primaire a Boghé en Mauritanie jusqu’en 1949 avant de rejoindre sa ville natale pour son cycle secondaire, en même temps que l’apprentissage du Coran et de la langue arabe. Il fréquenta ensuite l’école de Thierno Mountaga Tall où il s’initia à la jurisprudence islamique, aux hadiths, a la littérature arabe et approfondit ses connaissances coraniques.
«J’ai eu quatre maîtres, mon oncle Thierno Mountaga Tall et mes trois frères, Ahmed Iyane Sy, El Hadj Malick Sy et Moustapha Iyane Sy, en qui je reconnais chez chacun un patrimoine de valeurs culturelles et des vertus islamiques», comme aimait à le rappeler le cadet de Sokhna Djeynaba Mountaga Tall.
D’une générosité sans commune mesure, l’ancien ambassadeur dans le Moyen-Orient (Egypte, Libye, Caire, Kuwait, etc.) a, pendant les 17 ans de son Khalifa, de 1990 à février 2007, porté à bout de bras le flambeau de la consolidation des acquis et réorganisation de la famille de Thierno Ousmane Sy, qu’il transmit a son neveu Hafiz Sy, avant son rappel à Dieu, pour assurer la continuité de sa mission.
El Hadj Aboubacar Ousmane Sy a laissé derrière lui quatre de grands chantiers :
La construction de la grande Mosquée de Ndiolofène ;
Le Pelerinage à Ndiayene Pendaw, village d’origine de son père dans le département de Podor ;
La réalisation de la Fondation Thierno Ousmane Sy, fleuron du savoir et de la recherche islamique ;
La rédaction du livre : «Le vénéré Mourchide Ahmed Iyane Sy». (En cours d’achèvement) ;
La reprise des chants religieux è la Place de l’Indépendance plus comme sous «Bayal».
Homme de confiance de Thierno Mountaga Tall et de Serigne Mansour Sy Borom Daradji, il fut un panégyriste hors-pair, qui affirmait son attachement viscéral à la défense et à l’illustration de la spiritualité islamique ainsi qu’au renouvellement culturel de l’Islam en Afrique et dans le monde.
Il reste présent dans nos cœurs, et que nos prières l’accompagnent éternellement.
Abdoul Aziz BATHILY
Membre du Dahiratoul Chabibatul
Ahmadiyatoul Iyanitou Tidjanitou
De Saint-Louis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here