PARTAGER

Les jeunes de l’Ile à Morphile veulent mobiliser les populations du Fouta, de Dagana à Dembancané, pour la revalorisation de la culture halpulaar. Ils l’ont fait savoir lors de la deuxième édition des journées culturelles de solidarité et de développement de

Ce festival qui en est à sa deuxième édition après la première organisée en 2017 a en effet réuni à Barga des artistes venus de plusieurs localités du Fouta, à l’initiative de l’Asso­ciation des jeunes de Barga. Pendant 48 heures, ces acteurs culturels ont montré les différentes facettes de la culture halpulaar dont certains pans mériteraient, selon les organisateurs, d’être revalorisés. Selon Arona Demba Seck, président de ladite association, l’objectif était de montrer les différentes facettes socio-culturelles de la zone en mettant l’accent sur les traditions halpulaar qui ne doivent pas être oubliées. Il s’agissait aussi de s’appuyer sur la culture pour échanger sur les questions de développement avec l’implication de l’Agence nationale de promotion de l’emploi des jeunes (Anpej), des autres structures de l’Etat et sur les personnalités politiques de la zone. C’est ce qui justifie le choix du maire de Démette, Abdoulaye Elimane Dia, comme parrain de ce festival pour son attachement au Fouta, pour les performances qu’il a réalisées comme maire dans sa commune, mais aussi en tant que chef d’entreprise et acteur de développement.
Pour ce dernier, ce festival est un évènement important de l’agenda culturel du Fouta à travers lequel la culture halpulaar est revivifiée. Il permet, selon lui, de créer un brassage entre les populations et les cultures du Fouta, de Matam à Saint-Louis, mais aussi une union des cœurs, un moment de retrouvaille, de fête et de communion des populations de la contrée et surtout une occasion de parler des questions de développement, notamment de l’emploi des jeunes comme thème central. Dans la même lancée, Abdoulaye Eli­mane Dia s’est engagé à soutenir l’initiative des jeunes de Barga qui veulent travailler autour du projet de revalorisation de la culture halpulaar. Le maire de Démette a fait savoir dans la même dynamique que toutes les initiatives développées en vue de mettre en valeur la diversité et la richesse culturelle de la zone du Fouta seront appuyées.
Ce festival culture, solidarité et développement de Barga dont le thème central portait sur «Entre­preneuriat et insertion professionnelle des jeunes» a été rythmé par des panels, conférences et activités culturelles et clôturé par un concert animé par Baba Maal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here