PARTAGER

On est loin de l’époque où les autorités académiques menaçaient de supprimer l’enseignement de l’allemand, du russe et de l’italien. Ce lundi, le Goethe-Institut et l’Association des professeurs d’allemand du Sénégal (Apas) organisent la 2ème édition des Journées pédagogiques des professeurs d’allemand (Deutschlehrertage). Selon un communiqué de cette association, l’objectif de ces journées «est de rassembler les professeurs d’allemand venant des quatre coins du Sénégal, de Podor à Kédougou en passant par Kolda ou encore Toubacouta». Il faut savoir qu’il y a plus de 200 enseignants d’allemand et près de 20 000 personnes qui suivent des apprentissages dans la langue de Goethe au Sénégal. «Cette langue est donc bien vivante, elle suscite un intérêt croissant et la communauté des élèves et des professeurs qui la constitue est très dynamique. Pour preuve, il nous suffit d’observer les activités initiées par les nombreux clubs d’allemand», précise le communiqué de l’Apas, qui a choisi comme thématique cette année : «Sur le chemin de la réussite.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here