PARTAGER

Le Tribunal militaire a condamné Ousmane Ndiaye hier à 6 mois ferme et décerné un mandat d’arrêt contre cet élément de la Brigade prévôtale. Le prévenu, jugé par défaut, comparaissait pour désertion. Il avait quitté son poste et malgré le rappel de ses supérieurs, il n’a pas rejoint les rangs. C’est sur ces entrefaites qu’il a été traduit devant la justice pour désertion. Le Parquet a requis à son encontre 6 mois ferme. Un conseil suivi par le juge.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here