PARTAGER

La prestation de serment de 4 nouveaux juges affectés au Tribunal de commerce de Dakar hier a été une occasion pour le président de cette juridiction, Alioune Ndiaye, de livrer les statistiques de cette juridiction sociale entre janvier et octobre 2019. Selon lui, plus de 4865 décisions ont été rendues par ses services.

Les statistiques du Tribunal commercial sont flatteuses. Selon le président de cette juridiction sociale, 4865 décisions dont 1556 au fond, 934 ordonnances  en référé,  464 ordonnances de référé sur difficultés, 960 ordonnances à pied de requête, 939 autres ordonnances que celles des référés et 312 ordonnances d’injonction de payer, de restituer ou de délivrer, 806 appels et oppositions ont été relevés depuis son lancement. Parallèlement, «246 protêts ont été transcrits», a révélé Alioune Ndiaye hier  lors de l’audience de prestation de serment de 4 juges consulaires.  Selon lui, les juges Boubacar Mar, Matar Cissé, Ibrahima Sow et Mor Seck  n’ont pas été choisis au hasard. «Leurs connaissances encyclopédiques, la richesse de leurs parcours professionnels respectifs et leurs expertises sont reconnues de tous et font d’eux de véritables références au-delà de cette enceinte», dit-il pour saluer leur recrutement. Il ajoute : «soyez assurés de mon écoute et de ma disponibilité comme celles de l’ensemble des membres du Tribunal pour vous accompagner dans nos réflexions juridiques, nos actions juridictionnelles, dans l’intérêt des usagers du service public de la justice commerciale et de la Nation sénégalaise», promet-il.
S’inscrivant dans la même logique, le représentant du procureur de la République renchérit : «Le  juge professionnel est assisté dans son service par des juges consulaires. Ces derniers sont choisis grâce à leur expérience en matière d’affaires et grâce à leur connaissance du droit des secteurs commerciaux mais aussi du droit de l’activité commerciale.» D’après toujours lui, «l’essentiel du contentieux et du droit des affaires relève désormais de cette juridiction». «Nous sommes conscients que tout ce que nous aurons jugé sur cette terre sera rejugé au Ciel et nous serons interpellés à ce sujet», a dit l’un d’eux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here