PARTAGER

La région de Kaffrine (centre) a enregistré 81 cas de grossesses précoces dans les lycées et collèges en 2018, a révélé samedi son inspecteur d’académie Maba Ba. «Nous avons eu cette année 81 cas de grossesses dans les lycées et collèges» dont 70 concernent des filles mariées, les 11 étant tombées en état de grossesse hors mariage, mais il s’agit de «grossesses précoces», a-t-il révélé dans un entretien avec l’Aps. L’inspecteur d’académie de Kaffrine s’entretenait avec des journalistes pour présenter les résultats de la région dans les différents examens scolaires de 2014 à 2018.

Selon lui, les chiffres des grossesses précoces à Kaffrine ont baissé par rapport aux années passées. «C’est un combat que nous menons pour éliminer les mariages précoces dans les lycées et collèges. Nous avons interpellé l’ensemble de la communauté pour cela», a-t-il indiqué.  Pour ce faire, l’inspection d’académie a inscrit dans son plan d’accélération «une campagne de sensibilisation des familles» dans le cadre duquel des missions ont été envoyées dans certains villages pour intercéder en faveur de filles victimes de mariages précoces. «Et souvent, nous les avons réussies par endroits», a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here