PARTAGER

Les élèves du lycée Babacar Cobar Ndao et des Collèges d’enseignement moyen (Cem) de la commune de Kaffrine (centre) ont marché hier pour demander l’arrêt des grèves répétitives des enseignants. La manifestation s’est déroulée sans violence. Encadrés par les services de sécurité, les élèves ont marché à travers les artères de la ville jusqu’à la gouvernance où ils ont remis un mémorandum à l’adjoint au gouverneur de Kaffrine chargé des Affaires administratives, Ousseynou Mbaye. «Nous, élèves des différents établissements moyens-secondaires de la commune de Kaffrine, sommes engagés à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour nous faire entendre afin que des mesures soient prises pour nous permettre d’étudier», a dit Khalifa Diagne, coordonnateur des élèves du lycée Babacar Cobar Ndao de Kaffrine.
Selon l’autorité administrative, les grèves des enseignants risquent de porter un grand coup à la qualité des enseignements-apprentissages ainsi qu’aux résultats des différents examens de fin d’année, notamment le Cfee, le Bfem et le Baccalauréat. «Nous bénéficions d’un droit consacré par notre Constitution. Ce droit, c’est celui d’étudier et de bénéficier d’un enseignement de qualité», a dit M. Diagne.
Il a en outre demandé aux enseignants et à l’Etat du Sénégal de convoquer une rencontre «pour des négociations objectives et responsables qui permettront l’arrêt définitif des grèves».
Après avoir reçu le mémorandum, l’adjoint au gouverneur, Ousseynou Mbaye, a pour sa part encouragé les élèves pour la «réussite» de cette marche. «A la place des pierres et des bâtons, vous avez marché en toute responsabilité à travers les artères de la ville (…)», a-t-il salué.
«Vous avez remarqué que depuis un certain temps, l’Etat et les différents partenaires sociaux sont à pied d’œuvre pour trouver des solutions à cette grève et vous permettre de poursuivre normalement vos cours dans vos différentes écoles. L’Etat va vous assurer le droit à l’éducation», a insisté M. Mbaye. L’adjoint au gouverneur a par ailleurs invité les élèves à la retenue, mais aussi au respect des biens appartenant à autrui.
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here