PARTAGER

Plus de 7 millions de malades dont 3 millions d’enfants atteints de maladies tropicales négligées seront traités durant la campagne de lutte contre les Mnt. Cette annonce a été faite par le ministre de la Santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, qui présidait à Kaolack le lancement officiel de la campagne de distribution de masse de médicaments contre les maladies tropicales négligées. Pour le ministre, «la situation du Sénégal, à l’instar des autres pays du monde, est endémique de 13 maladies tropicales négligées, dont 5 qui nécessitent l’administration massive» de médicaments. Selon Abdou­laye Diouf Sarr, «c’est cette situation inconfortable» qui est à la base de cette campagne initiée par l’Etat du Sénégal, en partenariat avec l’Organi­sation mondiale de la santé (Oms) et qui se déroulera du 15 au 30 décembre prochain. «Les maladies tropicales négligées sont des pathologies infectieuses, transmissibles principalement et retrouvées dans les zones de pauvreté», déclare Abdoulaye Diouf Sarr, qui ajoute que le développement des Mtn «est dû à la consommation et à l’utilisation d’eau insalubre ou encore à un défaut d’hygiène et d’assainissement».
Pour l’atteinte des résultats escomptés dans le cadre de cette lutte, le ministre a appelé toutes les forces vives de la Nation «à rejoindre les acteurs de la santé pour l’élimination de ces maladies». «D’ailleurs, 8 816 acteurs communautaires de­vront être formés et préparés à dérouler le programme au niveau de la base», annonce Abdoulaye Diouf Sarr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here