PARTAGER

Le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (Puma)  a inauguré ce jeudi les postes de santé de Darou Mbapp et de Keur Aly Samba. Darou Mbapp, un village frontalier de Ngeyene San­dial, grosse bourgade gambienne, a été la première étape du périple du Puma qui y a érigé un poste de santé flambant neuf, au bénéfice d’une population sénégalaise qui était obligée de se rendre en Gambie pour se soigner.
Dans le Saloum des profondeurs, le Puma n’a nullement lésiné sur les moyens, car cette infrastructure sanitaire comprend des salles de visite, des salles de soins, une salle d’hospitalisation, une maternité, des logements pour l’infirmier-chef de poste et la sage-femme, et enfin d’une ambulance médicalisée d’un coup de 40 millions. En plus, le poste de santé qui n’a rien à envier aux structures de référence a été entièrement équipé par le Puma. Un tel investissement n’a pas échappé de par son importance et son impact aux populations de Darou Mbapp qui ont manifesté leur satisfaction avant de remercier le Puma et son coordonnateur.
Après Darou Mbapp, la délégation du Puma s’est rendue successivement à Porokhane et à Keur Aly Samba où ont été inaugurés une piste de production et un poste de santé. Les réalisations du Puma sont d’un grand intérêt pour les localités frontalières et les populations. Selon Aly Diadhiou, maire de Porokhane, la piste rurale de cette localité permet de décentraliser tout un terroir qui, en période d’hivernage, est coupé du reste du Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here