PARTAGER

La série des attaques à mains armées, vol en réunion, cambriolage de boutiques, entre autres, se poursuit à Kaolack où la population est plongée dans l’émoi et la désolation. La dernière attaque digne d’un film policier s’est déroulée à la périphérie de Kaolack, notamment les villages de Khelcom Birane et de Ndoffane Tanor qui ont reçu dans la nuit de dimanche à lundi, la visite de la «4X4 mystérieuse» qui, depuis quelques mois, écume villes et villages du Saloum.

Une voiture de type 4X4, considérée dans la région de Kaolack comme mystérieuse, continue à défrayer la chronique. Dans la nuit du dimanche à lundi, ses occupants ont refait surface dans la périphérie de la commune de Kaolack. Ainsi dans la localité de Khelcom Birame, dans une maison où le nommé Yankhoba Diallo détient une boutique et un moulin à mil, la bande de malfaiteurs armés jusqu’aux dents a tenu en respect les occupants de la concession, singulièrement des femmes, avant d’emporter les recettes journalières estimées à plus de 250 000 francs.
Penda Ndiaye, un membre de la famille attaquée, raconte le calvaire de sa vie. Selon elle, les assaillants, plus de 7, étaient tous encagoulés et armés, lui ont demandé les recettes journalières avant de tenter de la violer. Il a fallu le rappel à l’ordre d’un membre de la bande pour que les malfaiteurs se ravisent.
«Toute apeurée, j’étais en pleurs, je n’ai jamais vécu une situation pareille. En plus, je venais d’avoir un bébé», raconte Penda. Par contre, dans la même maison, le jeune boutiquier, qui a été moins chanceux, a été sévèrement battu. D’ailleurs, il est admis à l’hôpital régional de Kaolack.
Après Khelcom Birane, les malfaiteurs se sont rendus à Ndoffane Tanor, un autre village de la zone. Dans ce village, la bande à la 4X4 est tombée sur un homme d’affaires du nom de Yankhoba Diallo, qui est le propriétaire de plusieurs commerces dans la zone. Les malfaiteurs lui ont fait passer un sale quart d’heure avant d’emporter une grosse somme d’argent. La victime, admise à l’hôpital, n’a pas pu être jointe pour dire avec exactitude le montant de cette somme.
En attendant, les occupants de la fameuse 4X4 qui ont fait énormément des dégâts dans plusieurs villages du Saloum, hantent le sommeil des popu­lations qui souhaitent le renforcement de la sécurité, surtout dans le monde rural où les habitants sont plus visités par les malfaiteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here