PARTAGER

Quelques jours après l’attaque d’un point de collecte chinois à Khelcom Birane, le gang des malfaiteurs a récidivé en jetant leur dévolu à Sanghel (département de Kaolack) où un autre centre de collecte d’arachide appartenant à des Chinois a été cambriolé. La scène est digne d’un véritable film hollywoodien. L’équipe de collecte, composée d’un chef de centre, de quelques Chinois et de vigiles, a été surprise à l’aube, vers 6h du matin. Fortement armé de fusils, coupe-coupe et autres machettes, blessant par balle un vigile à la cheville avant de ligoter les autres, ils se sont ensuite introduits dans l’appartement des Chinois où ils se sont emparés de 20 millions de francs Cfa, avant de fondre dans la nature.
Ces attaques, en quelques jours d’intervalle, posent la problématique de l’insécurité dans le milieu rural où les forces de sécurité sont totalement absentes. Il faut savoir qu’après les stations d’essence, les boutiques de commerce et autres sites de microfinance, les malfaiteurs s’orientent vers les points de collecte d’arachide appartenant à des Chinois, impliqués dans la commercialisation de l’arachide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here