PARTAGER

Après Touba et Tivaouane, Ndiassane…, Khalifa Sall était hier à Kaolack où il a été accueilli avec tous les honneurs par ses partisans qui se sont massés à la permanence du Parti socialiste des valeurs. L’ancien édile de Dakar, qui a rendu des visites de courtoisie aux différents chefs religieux de la ville, n’a pas manqué d’inviter ses partisans et sympathisants à «n’éprouver aucune rancune», mais plutôt à «penser à l’avenir». Selon lui, l’important est de «rendre grâce à Dieu pour sa Miséricorde et ses bienfaits». Il a également remercié tous les Kaolackois «pour leurs prières et leur accompagnement». Khalifa Sall d’ajouter à l’endroit de ses militants : «L’heure est venue de tourner la page et de se concentrer sur l’essentiel. Car à son avis, il est inopportun de se focaliser sur le passé en ce sens que mon séjour en prison relève de la volonté divine.» C’est avec ces mots de remerciement et de gratitude qu’il a quitté les siens non sans avoir effectué des visites de courtoisie au niveau des  foyers religieux.
L’ex-maire de Dakar était accompagné d’une forte délégation qui s’est par ailleurs rendue à l’Evêché où il a été reçu par les responsables de l’église de Kaolack. D’ailleurs, à cette occasion, Monseigneur Martin Bocar Tine lui a conseillé de tourner la page en se référant à la vérité et à la justice divine.
Poursuivant ses visites, Khalifa Sall s’est successivement rendu à Léona Kanène, Médina  Baye, Léona Niassène, Touba Kaolack, entre autres. Autant de foyers religieux où il a bénéficié d’éloges et de soutiens de la part des chefs religieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here