PARTAGER

La Cojer départementale de Kaolack invite les tendances de Mariama Sarr et de Mimi Touré à cesser leurs querelles et à cultiver l’unité. L’heure est plutôt, selon ces jeunes de l’Apr, à l’unité et à la sensibilisation sur les réalisations du Président Sall pour lui donner une victoire aux prochaines élections.

Les jeunes de l’Apr de Kaolack rappellent les aînés à l’ordre. C’est dans un contexte de fortes querelles de tendances entre partisans de Mimi Touré et de Mariama Sarr que la Cojer s’est réunie en Assemblée générale le weekend dernier pour appeler plutôt à l’unité, non seulement de l’Apr, mais de la coalition Benno bokk yaakaar en général. «L’heu­re ne doit pas être à la division. La Cojer condamne cette façon de faire qui est mal perçue par les populations. Et cela pourrait porter préjudice à la coalition aux prochaines Législatives. L’heure est donc à la conjugaison des efforts, à l’entente, à l’animation du parti, à la descente sur le terrain pour expliquer aux populations les réalisations du Président Macky Sall», corrige le coordonnateur de la Cojer départementale. Abdoulaye Diop est en effet convaincu que ce n’est pas avec «l’arrogance», de «l’indiscipline», et autres que la majorité gagnera les élections.
Revenant sur les derniers accrochages entre les caravanes de Thérèse Faye Diouf et Ma­rième Thiam Babou à Ndangane Sambou, il rappelle que «la violence verbale et physique doivent être bannies». Pour M. Diop et ses camarades, «tous les militants doivent poser des actes allant dans le sens d’élargir les bases du parti dans la commune de Kaolack comme la Cojer est en train de le faire dans le département en organisant des rencontres d’échanges, des journées de consultation gratuite, entre autres, pour les familles les plus démunies et en défendant le parti et la coalition à chaque fois qu’ils sont attaqués». En attendant, ils invitent les «sages» de l’Apr à «jouer les sapeurs-pompiers avant que l’irréparable ne se produise» et demandent au Président Sall  de «responsabiliser les jeunes de Kaolack» aux Législatives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here