PARTAGER

Le Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee) a démarré hier sans difficultés majeures sur toute l’entendue du territoire de la région de Kédougou. Monsieur Abou Ba, adjoint au gouverneur de la région chargé du développement, a visité les différents centres d’examen de la commune de Kédougou.
Cette visite a conduit la délégation aux centres Bakary Seck, El Hadj Omar Aïdara, puis Marcel Paravy de Kédougou. Selon les chefs de centre, l’examen a démarré à 8h en présence du personnel enseignant, des éléments de la police chargée de la sécurisation des lieux. Le matériel a été mis à leur disposition à temps. Cependant, il a été noté quelques absents dans ces différents centres. Ce nombre ne dépasse pas 5. Au centre Bakary Seck, on enregistre 8 absents dont 5 filles sur 213 inscrits, à El Hadj Omar Aïdara, 9 absents dont 3 filles sur 120 inscrits, alors qu’au centre Marcel Paravy aucune absence n’a été relevée sur les 63 candidats inscrits.
En marge de la visite de quelques centres de la commune de Kédougou, l’Administration s’est réjouie du déroulement. «Nous venons de visiter 3 centres de la commune de Kédougou, Bakary Seck, El Hadji Omar Aïdara et Marcel Paravy. Globalement, la situation se stabilise, le personnel est en place, le matériel, la sécurité. Toutes les dispositions ont été prises pour que l’examen se déroule dans de bonnes conditions», a indiqué Abou Ba.
M. Mamadou Lamine, inspecteur d’académie de Kédougou, a saisi cette occasion pour lancer un appel sur la situation des candidats inscrits dans sa circonscription. Il dit : «Au niveau de l’académie, l’Ief de Kédougou occupe la peloton avec 2 713 candidats inscrits dont 1 367 filles. Saraya vient en deuxième position avec 982 candidats inscrits dont 357 filles. L’Ief de Salémata ferme la marche avec 761 candidats inscrits dont 372 filles», a-t-il dit tout en gardant l’espoir d’un bon déroulement de l’examen.
Il faut dire que les candidats se plancheront sur les épreuves du Cfee pendant deux jours, les 26 et 27 juin.
Correspondant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here