PARTAGER

Le torchon brûle entre la Ligue régionale de football et le Conseil départemental de Kédougou. A l’origine, le mode d’éclairage et la paternité d’un projet. Des projecteurs conventionnels sont passés à la solarisation dans le cadre du projet d’éclairage du stade départemental Mamba Guirassy de Kédougou.

La Ligue régionale de football de Kédougou refuse catégoriquement l’installation de 21 lampadaires solaires au stade municipal Mamba Guirassy. Elle dégage toutes ses responsabilités sur ce format de projecteurs. «Des structures du sport ont été à l’origine d’un projet de projecteurs au niveau du stade. Alors, nous avons travaillé sur un document que nous avons soumis à la société minière Pettowol mining compagny (Pmc) avec l’appui du Conseil départemental. Et Pmc est prêt à financer aujourd’hui ce projet. Mais à notre grande surprise, nous avons vu que le Conseil départemental de Kédougou a proposé à Pmc un projet de projecteurs solaires. Et là, nous sommes très sceptiques parce qu’on n’a pas vu au Sénégal un stade qui est éclairé avec du solaire», a fustigé Ousmane Gaye, président de l’Odcav et membre de la Ligue régionale. Qui est déterminée à désapprouver ce projet : «Nos inquiétudes persistent parce qu’aujourd’hui on ne peut pas mettre des poteaux de 12 mètres de hauteur pour un stade. Et de l’autre côté, les poteaux sont à 1,5 m de l’aire de jeu. Et là aussi, l’aspect sécuritaire n’est pas respecté. Compte tenu de tout ça, nous, en tant que structure, sommes très sceptiques par rapport à ce projet et opposons notre refus catégorique par rapport à cette forfaiture que le Conseil départemental a proposée à la jeunesse de Kédougou», a martelé M. Gaye.

«Toute la jeunesse est mobilisée pour dire non»
Entre-temps, le coût du projet a doublé : «Au départ, c’était 32 millions Cfa qui devraient être débloqué, mais la société Pmc a vu que ce n’est pas possible aujourd’hui. Et ils sont prêts à mettre sur la table 64 millions pour ces projecteurs. Le document initial que les gens ont proposé, c’était en effet 32 millions avec des projets électriques et un groupe électrogène.
Malgré tout ça, le Conseil départemental a balayé ce projet pour nous mettre des projecteurs solaires à hauteur de 64 millions. Donc, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans ce projet qu’il veut nous imposer. Toute la jeunesse est mobilisée pour dire que nous ne sommes pas d’accord. Nous interpellons Pmc que si ce projet est destiné à la jeunesse, qu’ils arrêtent donc les travaux», assène le président de l’Odcav de Kédougou.
Le président du Conseil départemental, interpellé sur cette question, a balayé d’un revers de la main toutes les accusations portées contre lui. Linseyni Sy de dire que ce projet a été réfléchi et conçu par son équipe. «C’est un projet qui émane du Conseil départemental. Nous l’avons conçu et proposé à Pmc. Lorsqu’on a eu l’idée, j’ai convié la Ligue régionale de football et l’Odcav qui sont nos partenaires dans le cadre de ce projet d’électrification au solaire du stade Mamba Guirassy. Ils ont émis beaucoup de réserves», reconnaît-il.
Aujourd’hui, toutes les structures du sport de la région sont mobilisées. Et au moment où on écrivait ces lignes, les travaux d’éclairage du stade départemental Mamba Guirassy de Kédougou étaient bloqués.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here